Constat

          ertaines sociétés modernes semblent véhiculer paradoxalement, l’individualisme et le mieux-vivre ensemble selon le contexte. Nous sommes plus de sept milliards d'humains sur la planète, mais pensons-nous aux autres? Agissons-nous avec cette perspective? Un groupe social n'existe pas seulement lorsqu'il y a deux, trois ou dix individus réunis ou plus.

 

Un groupe social dépend aussi, dans ce qui nous intéresse, de la qualité de la relation qu'il y a et qui se tisse entre ces personnes. C’est le sentiment d’appartenance à un groupe qui favorise la construction de l’individu et ainsi du groupe lui-même.

 

En effet, c’est en s’inscrivant dans un groupe que l’individu se sent soutenu par celui-ci ; il peut ainsi s'individualiser à partir du groupe, s’affirmer, tout en développant ses capacités.

C